Soeur De

pièce de Lot Vekemans, texte traduit du néerlandais par Alain van Crugten

Vous connaissez sûrement Wonder Woman ou Lara Croft et peut-être même avez-vous entendu parler d’Antigone.
Mais qui se rappelle d’Ismène, qui connaît Ismène ?

La pièce « Sœur De » donne la parole à celles et ceux laissés dans l’ombre… l’ombre d’une sœur, l’ombre d’une famille.
Celles et ceux qui ont l’impression de n’être partie prenante d’aucun combat, mais qui se battent au quotidien pour vivre tout simplement.
Mais est-il banal d’avoir choisi de vivre ?
Est-il lâche d’être juste soi-même ?

Après avoir erré trois mille ans, dans une sorte de purgatoire avec pour seule compagnie le hurlement de chiens, le public arrive et elle le prend pour juge.
Ismène va se livrer entièrement à lui avec sincérité, humour et folie.

Ce « seule en scène » propose une vision moderne et dépoussiérante sur l’histoire d’Antigone et celle de Thèbes.

photos: François Arrighi