projets

« Sœur De »

de Lot VEKEMANS, traduit du néerlandais par Alain van Crugten

crédit photo: © françois arrighi

La pièce défend des valeurs qui ne peuvent laisser personne indifférent:

– La parole comme outil de libération.

– L’émancipation des femmes à travers les siècles.

– Le poids de l’héritage familial.

– La part du destin et celle de la liberté.

Qui d’entre nous ne s’est jamais demandé ce qui se passera après notre mort ?

Aura-t-on encore une chance d’expliquer sa version des choses ?

Mais n’allez pas croire que « Soeur de » est une pièce d’intello !!

Le quatrième mur est rompu, ce qui donne une tournure très vivante et interactive.

Le public se sent complètement impliqué !

Ismène sait être tour à tour touchante, effrayante, drôle et terriblement humaine pour un fantôme qui moisit depuis des milliers d’années.

Entre le théâtre et le one woman show, vous ne regretterez pas d’avoir contribué à la réalisation de ce projet qui propose une vision moderne et dépoussiérante sur l’histoire de Thèbes.

Une femme est seule sur scène, dans un espace désertique (un purgatoire?) et nous raconte son histoire, ou plus exactement sa version de l’Histoire car il s’avère que c’est Ismène, la sœur d’Antigone…

« Sœur De » c’est avant tout le cri d’une femme. Une femme banale, ordinaire, entourée de fantômes héroïques.

Mais est-il banal d’avoir choisi de vivre? Est-il lâche d’être juste soi-même?